Qu'est-ce-qu'un chantier Volontaires Pour la Nature?

 

Les chantiers organisés et animés par VPN sont référencés sur le site et marqués d’une patte de loup. Ils sont construits selon des objectifs pédagogiques propres à l’association.

Pourquoi ces objectifs précis?

La mise en place d’un chantier nature est effectuée en co-construction avec un partenaire technique local (collectivités, associations de protection de la nature, gestionnaires d’espaces naturels en Rhône Alpes) selon une problématique environnementale identifiée et leurs besoins. Nous définissons ensemble la nature des travaux, les objectifs, les interventions pédagogiques et l’encadrement.

Pour qui?

Sans formation ou compétence particulière, toute personne adulte peut participer à un chantier. Seules la motivation et l’envie de partager une expérience en groupe comptent. Il est cependant recommandé d’être en forme physiquement pour réaliser quelques heures de travaux physiques par jour.


3 enjeux clés

L’expérience du campement autonome en pleine nature

La sensibilisation à l’environnement s’appuie davantage sur l’expérience : c’est un acte concret, vécu, qui porte des valeurs et des idées que chacun est libre de s’approprier dans son quotidien. Dans cette logique, nous proposons une immersion en pleine nature par la mise en place d’un campement autonome à  faible impact environnemental. Il implique une alimentation responsable (produits locaux, biologiques et de saison, limitation de la consommation de viande), l’économie d’eau et d’électricité (toilettes sèches, douches solaires …), la réduction et le tri des déchets, l’utilisation de produits phytosanitaires biodégradables.


Du temps de rencontre et d’échanges

La spécificité des chantiers VPN est de proposer 50% de temps de chantier et 50% de temps de loisirs. Nous faisons donc appel à des intervenants spécialisés (naturalistes, guides accompagnateurs, gestionnaires d'espaces naturels) afin de mettre le chantier en perspective et d’offrir vision globale des dynamiques du territoire,  qu’elles soient naturelles ou anthropiques. La diversité des acteurs rencontrés lors des chantiers permet d’appréhender les outils de gestion, les intérêts et contradictions, les conflits d’usages. Les participants bénéficient du savoir-faire des professionnels qui exposent la réalité de leur métier.
Nous essayons créer un espace propice aux débats et à la réflexion autour de problématiques liées, de près ou de loin, au lien que l’homme entretient avec la nature.

Les retombées sur le territoire

En participant à une action, nous avons une retombée positive sur le territoire. Nous valorisons un espace naturel en contribuant au maintien des écosystèmes (espèces fragiles, mosaïque de milieux), en donnant un caractère accessible/accueillant de lieux à découvrir en milieu naturel (sentier de randonnée, ferme abandonnée, site patrimonial, témoignage paysager d’une pratique ancestrale). Nos actions peuvent favoriser la prise de conscience de la valeur du patrimoine naturel puisqu’elles font souvent partie d’un plan de gestion porté par notre partenaire et communiqué à la population locale.
Plus directement, nous achetons la nourriture auprès de producteurs et commerçants locaux, de même pour nos intervenants pédagogiques. Nous organisons également des visites auprès d’artisans et agriculteurs à proximité du chantier.

 

Pour quelles missions reste-t-il de la place ?

Le site est régulièrement mis à jour, pour chaque mission il est précisé s’il reste de la place ou non. N’hésitez pas à contacter directement les structures si besoin. Pour celles qui peuvent être contactées directement, leurs coordonnées sont sur les fiches d’inscription ou dans les fiches de présentation détaillée.

Accueillez-vous des personnes mineures sur vos missions?

Oui si elles sont accompagnées. Sinon merci de vous rapprocher d’autres structures, la Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports et de la Cohésion Sociale peut vous renseigner ainsi que le réseau Cotravaux.

Quelles sont les missions pour lesquelles je dois adhérer à Volontaires Pour la Nature?

Vous devrez être adhérent(e) à Volontaires Pour la Nature pour participer :

  • À toutes les missions à l’étranger
  • Aux missions françaises suivantes :
    • Sensibilisation, médiation et surveillance dans le Grand Site de Navacelles
    • Soutien au monde pastoral : garde d'un troupeau de chèvres en zone de présence du loup(Queyras)
    • Soutien à des pratiques pastorales anciennes (Authon)
    • Soutien d'une activité traditionnelle de chèvrerie
    • Soutien à une activité de cueillette-production de plantes en Drôme provençale
  • Aux chantiers nature organisés par VPN (ils sont signalés par une patte de loup)

L’adhésion à Volontaires Pour la Nature vous permet d’une part d’apporter un réel soutien à nos actions et d’autres part de bénéficier d’une assurance complémentaire à votre responsabilité civile en cas d’accident

Y a t-il des compétences à avoir pour participer à une mission ?

Aucune compétence particulière n'est demandée, les "débutants" et les curieux sont acceptés et même bienvenus !
En revanche dans presque tous les cas il faut être en bonne voire en très bonne forme physique.
Pour certaines missions il vous sera demandé d'être à l'aise dans une langue étrangère (Anglais pour la Grèce, Espagnol pour le Pérou) dans d'autres un niveau débutant suffira.
Pour la mission au Pérou, les exigences naturalistes sont plus poussées, à laisser de côté donc pour une première fois.
Nous vous remercions de respecter ces critères et de pratiquer une «auto sélection» avant de vous inscrire à une mission. Personne n’a intérêt à ce que vous vous retrouviez en difficulté sur le terrain pour cause d’omission de certains pré-requis.

Plus d'articles...

  1. Je ne sais pas où partir !