Soutien à des pratiques pastorales anciennes

Ou ?

Authon, Alpes de Hautes Provence

Qui ?

François et Corinne Burnier sont éleveurs (François est là depuis 27 ans) et font de la «conservation d'espèces», «dans le plus grand respect de chacune d’elles, sans considérer leur valeur lucrative à l'encontre des tendances à l'industrialisation».

Leur ferme compte des chèvres, brebis, ânes, mulets, basse court. Ils ont également recours à la traction animale.

Ils se trouvent à la Ferme de la Blâche-Renoux, à Authon, à 27km de Sisteron où ils peuvent aller chercher les bénévoles à la gare.

Quel est le contexte ?

Corinne et François se trouvent dans une zone de montagne sauvage (1200m), «une belle nature sauvage encore préservée où le loup est présent en meute depuis 1999».
Grands respectueux de la nature et de ses écosystèmes, bien loin des anti-loups Corinne et François travaillent par leur pratique pastorale à sa préservation tout en déjouant «ses plans» autant que possible et assurent ainsi une présence auprès du troupeau en pâture le matin et le soir.

Quelles actions ?

Et moi ?

De mai à juillet principalement (autres mois possibles selon les disponibilités)
Mai: aide à révision des parcs, au jardin, aux travaux extérieurs, à la traite et à la fabrication du fromage selon les aptitudes.
Juin, juillet: idem + fagots de bois (pour faire fonctionner le four à pain toute l’année !), gardiennage exceptionnel selon les aptitudes.
Le temps de travail est organisé le matin, environ entre 7 et 12h et l'après-midi est laissée à libre disposition, en autonomie.

Quand ?

15 jours renouvelables. La durée sera convenue mutuellement, en fonction de l’entente entre bénévole et éleveurs. Un engagement minimum d’une semaine est un bon commencement.

Quel profil pour le volontaire ?

Femmes de préférence car l'essentiel du travail se fait avec Corinne. Ou couple.
Corinne et François, ont adopté un mode de vie franciscain et bien qu’ayant aucunement une approche prosélyte, il convient d’être prêt à goûter un mode de vie simple et être prêt à vivre une expérience différente et «déconnectée» des technologies que vous côtoyez peut être au quotidien (internet, smartphones).
L'usage des téléphones et autres appareils est évidement libre dans vos espaces personnels, mais ne sont pas les bienvenus chez Corinne et François.

Matériel recommandé : bonnes chaussures de montagne, quelques vêtements chauds pour les nuits fraîches.

Combien ça coûte ?

Sur place, hébergement et nourriture pris en charge.
Conditions de vie rustiques.
Plusieurs cabanes en bois autonomes sont mises à disposition pour les bénévoles près de la ferme.
Electricité générée par photovoltaïque (consommation limitée), eau de source, toilettes sèches, pas de salle de bain ni de douche mais des rivières à proximité ou des seaux d'eau chaude (réchauffés sur le poêle à bois utilisé pour cuisiner dehors). Les repas sont végétariens.

Pour participer à l'un de nos programmes, vous devez être adhérent(e) à notre association. Il est possible, sur demande, que votre adhésion soit encaissée seulement si votre dossier est accepté (voir fiche d'inscription).

Pour cela, il vous suffit de remplir le bulletin d'adhésion en ligne : http://www.volontairesnature.org/index.php?option=com_adh&view=adherent&layout=adherer&Itemid=1170

Vous pouvez ensuite téléchargez la fiche d'inscription, la remplir et nous la retourner par mail à missionsfrance@apasdeloup.org

S'inscrire ?

Téléchargez la fiche d'inscription ico_new_window associée à ce chantier.

Informations complémentaires

Encore plus d'infos ici ico_new_window.